Panthéon Football Club

samedi 7 juillet 2007

Rien ne nous aura été épargné

Dans le dernier compte rendu, Pierre évoquait pour s’en réjouir le fait que Flo avait enfin renoncé aux collants de sa mère. Je n’ai pas voulu le censurer, mais je considère qu’il s’agit là d’un manque de respect pour la mère de Flo.

Comme pour se venger, Flo nous a proposé lundi un short du pire effet, une sorte de bermuda patte d’eph qui lui tombait juste en-dessous du genou, à mi-chemin entre les shorts longs des athlètes d’avant-guerre (celle de 14-18), et le cycliste pour sumotori.

Cette tenue de clown était toutefois presque élégante au regard de celle de notre Darcheville blanc qui, en-dessous de son regrettable maillot du Bayern, nous imposait un caleçon long à rayures.

Tout cela eut au moins la vertu d’endormir la méfiance des adversaires, qui partaient avec d’autant plus de confiance que certains d’entre eux avaient joué au Panthéon à l’époque où la défaite était systématique, et la branlée fréquente.

Lire la suite

jeudi 21 juin 2007

Les avis divergent

Je n’étais pas présent à l’entraînement de lundi soir. Les témoignages que j’ai recueillis me laissent un peu perplexes. Je ne suis pas sûr que tout le monde était bien au même endroit.

Voici par exemple ce que nous dit Laurent :

Lundi dernier j'ai mis trois buts dont deux du gauche, et j'ai fait deux passes décisives. Pour le reste, c'est un peu flou dans ma mémoire, les joueurs adverses étaient écoeurés, les femmes scandaient mon nom, ensuite il y avait du champagne dans le vestiaire, plus tard on s'est retrouvé dans un bar, je ne me souviens plus très bien.

Les autres ne font mention d’aucune femme, ou du moins pas dans ce cadre. Et le mec qui portait le maillot de Marc n’a pas vu les mêmes exploits que Laurent :

Lire la suite

mardi 12 juin 2007

Nouvelle technique du hors-jeu

Nouveau match contre la sympathique équipe de Kro lundi, et nouvelle victoire. Nous avons assez nettement maîtrisé les débats. Notre victoire est donc logique, mais l’ampleur du score l’est peut-être moins : 3 buts à 1, ce n’est pas très cher payé par rapport à notre domination (je le dis sans prétention).

Une illustration : notre valeureux gardien n’avait pas encore touché le moindre ballon après un quart d’heure de jeu, alors que le score était de 1 – 0 pour nous. Cela dit, il n’avait toujours pas touché le moindre ballon après 20 minutes de jeu, alors que le score était de 1 – 1.

Mais leur but, un coup franc magistral sous la barre, devait être à peu près leur seul tir cadré de la partie.

Si notre domination ne fut pas plus fructueuse, nous le devons certes aux aléas traditionnels (manque de réussite de nos attaquants, très bon match de leur gardien), mais aussi à une très grande efficacité de leur part dans la mise en œuvre du hors-jeu, en particulier au niveau de la coordination.

Mais pas au sens où on l’entend traditionnellement.

Lire la suite

mercredi 23 mai 2007

Maldini au Panthéon ?

Petit match d’entraînement entre nous lundi dernier, pour lequel nos effectifs furent partagés entre une équipe vêtue de notre maillot (et que nous nommerons « Le Panthéon »), et une autre dont les joueurs adoptèrent des tenues plus bigarrées (« Le Reste du Monde »).

De manière assez nette, les qualités individuelles étaient surtout concentrées du côté du Reste du Monde. Mais les exilés volontaires étant animés avant tout par l’amour du maillot, ils firent tout pour que « Le Panthéon » remporte une victoire, apparemment facile (7 buts à 4). Entre les attaquants feignant de rater leurs passes (ou mieux, de ne pas en faire du tout), les défenseurs mimant un placement approximatif, et notre valeureux gardien qui n’en fit pas la tonne dans le côté valeureux, le comportement du « Reste du Monde » fut impeccable.

A souligner l’entrée en jeu de deux éléments de la nouvelle génération, Charles et Julien, fils respectifs d’Arnaud, notre glorieux Président, et de Jean-François, un autre grand ancien. Figurant tous deux dans l’équipe du « Panthéon », ils se montrèrent carrément brillants, faisant honneur à notre maillot et à leur filiation. Charles marqua même le premier but de la rencontre.

Ce double passage de témoin intervient au moment même où Paolo Maldini triomphe en succédant à son père. Il n’y a pas de hasard.

jeudi 17 mai 2007

OM - Solidarité

Avant de parler de notre match de lundi dernier, il nous faut exprimer toute notre sympathie à notre ami Pierre. Vous l'aurez compris en tant que supporter de l'OM, il traverse une période difficile, après la défaite contre Sochaux en Coupe de France.

Certes, depuis 1993, c'est la quatrième finale perdue par l'OM pour quatre jouées (2 en Coupe de l'UEFA, 2 en Coupe de France), et l'habitude devrait commencer à s'installer. Mais il est probable qu'en éternel optimiste Pierre devait quand même y croire samedi dernier, et il doit donc être bien déçu.

D'autant qu'après des adversaires de dimension européenne comme Parme ou Valence, après l'invincible PSG, c'est une équipe au palmarès plus modeste qui les a terrassés cette fois.

Courage Pierre, nous sommes tous avec toi.

On peut d'ailleurs considérer que la défaite du Panthéon lundi dernier est l'expression de notre solidarité.

Lire la suite

dimanche 29 avril 2007

Cotisations

Je mets ma menace à exécution en publiant aujourd'hui la liste rouge de la honte de ceux qui n'ont pas payé leur cotisation.

Pour essayer de bien faire les choses j'ai distingué plusieurs catégories de non-payeurs.

Catégorie je n'ai pas beaucoup joué cette saison mais j'ai demandé une licence, j'ai un maillot, bref je fais partie de l'équipe donc je dois quand même payer ma cotise : Philippe et Emmanuel ;

Catégorie je n'ai pas demandé de licence mais j'ai beaucoup joué cette saison, j'ai un maillot, bref je fais partie de l'équipe donc je dois quand même payer ma cotise : Fabien ;

Catégorie j'ai demandé une licence et en plus j'ai beaucoup joué donc je n'ai aucune excuse pour ne pas payer ma cotise et le fait que je sois un excellent attaquant n'y change rien : Damien, Jérôme et Miloslav.

Merci à tous.

mardi 24 avril 2007

Le Darcheville blanc

Match amical contre Kro, nos sympathiques adversaires de la semaine dernière. Encore plus que la semaine dernière, la rencontre s’est déroulée dans une très bonne ambiance. Mais il m’est impossible cette fois-ci de faire preuve de sobriété, tant notre prestation mérite d’éloges.

Le score, victoire par 5 buts à 3, ne dit pas tout.

Le match n’avait commencé que depuis quelques minutes lorsque Hicham marqua notre premier but. Il se glissa sous la trajectoire d’une balle flottante qui semblait promise au gardien, et marqua d’une tête subtile, dos au but et dans un angle fermé. Le deuxième but fut l’aboutissement d’un contre lancé par notre valeureux gardien : après s’être saisi avec autorité d’un ballon dans sa surface, il l’expédia sur Miloslav qui lança le mec qui portait le maillot de Marc. Celui-ci ne laissa aucune chance au goal adverse.

Ces deux buts étaient splendides, mais c’est le troisième qui exprima la totale maîtrise du jeu dont le Panthéon était capable hier.

Lire la suite

mardi 17 avril 2007

Match retour contre Kro

Résultat final : 1-1. Score logique au vu du déroulement du match.

J’ai décidé de vous épargner les jeux de mots faciles auxquels donnent lieu généralement les matchs contre l’équipe de Kro.

Je préfère rester sobre.

mercredi 4 avril 2007

En parler ou pas ?

Lundi 2 avril, défaite contre Café Aveyronnais par 3 buts à 1.

Ecrire le compte-rendu de ce match m’a posé un douloureux cas de conscience. Fallait-il ou non mentionner le pénalty raté par Hicham en deuxième mi-temps, alors que nous étions menés 2 à 1 ?

Certes, une égalisation aurait pu changer le déroulement du match, car nous faisions jeu à peu près égal avec nos adversaires, et à 2-2 tout était possible. Ce pénalty (raté) ne pouvait donc pas être absent du compte-rendu.

D’un autre côté, Hicham m’avait fait comprendre qu’il se passerait bien d’une telle publicité. Apparemment, sa réputation n’est pas sortie intacte du compte-rendu de la semaine dernière, qui mentionnait déjà un pénalty raté. C’est sûr que deux pénaltys ratés sur deux matchs, c’est pas tip-top.

En outre, Florian ayant, lui, marqué un pénalty en première mi-temps (pour l’ouverture du score), la comparaison rendait la chose encore plus douloureuse. Rappelons que les deux hommes ne sont pas les meilleurs amis du monde.

Lire la suite

mardi 27 mars 2007

Panthéonissime

Le Panthéon rencontrait lundi le Racing Club, classé 2ème du championnat.

Score final : 4-1.

En début de saison, ou les saisons précédentes, il aurait été naturel de penser : défaite honorable du Panthéon contre une équipe de haut de tableau. Mais en fait non, il s’agit bien d’une victoire, et acquise sur le terrain, en jouant à onze contre onze, sans trucage, une vraie victoire, avec des vrais buts et tout.

Car il faut s’y habituer, nous rivalisons désormais avec les meilleurs, ce qui change un peu des années précédentes.

Soulignons tout de même qu’en haussant notre niveau de jeu ces derniers mois, nous avons su garder intacts quelques fondamentaux du Panthéon. Comme un symbole, c’est Hicham, l’un de nos nouveaux joueurs, qui respecta ainsi à la lettre notre tradition du pénalty raté, en ne cadrant pas celui qu’il eut à tirer en début de première mi-temps.

Lire la suite

jeudi 22 mars 2007

Cotisation et pression médiatique

Comme chaque année, nous déplorons un nombre ridiculement faible de cotisations payées.

Heureusement, les progrès réalisés par notre club permettent maintenant à notre valeureux trésorier d'utiliser la pression médiatique pour obtenir le paiement des récalcitrants. Nous n'hésiterons pas, s'ils persistent, à en afficher la liste sur notre site, et ce sera la honte, pour eux et pour leur famille.

Nous aimerions ne pas être obligés d'en arriver là.

mardi 20 mars 2007

Un Panthéon quasiment inoffensif

Match nul hier, 1-1, contre l’équipe de Cigale FC, qui nous avait battus 7-3 à l’aller. Un net progrès, donc, mais ce résultat nous laisse tout de même un petit goût d’inaccompli.

Pendant 20 minutes en effet, nous avons archi-dominé, en nous créant quelques belles occasions, mais sans en concrétiser aucune. On peut dire que pendant toute cette période, le ballon n’a pas atteint nos 18 mètres. Il faut dire que notre défense faisait bonne garde, et en particulier Christophe, qui expédiait à 50 mètres chaque ballon qui approchait, et le plus souvent vers l’avant.

Il faut bien avouer aussi qu’en face ils étaient 10.

Lire la suite

lundi 5 mars 2007

Fanny à Bondy

Comme vous le savez, je n’étais pas de l’expédition du Panthéon à Bondy, lundi 26 février. Je peux néanmoins donner quelques informations grâce aux témoignages qui m’ont été transmis par Olivier, Laurent et Pierre.

Laurent et Olivier sont d’accord sur l’essentiel, et ils utilisent quasiment les mêmes mots pour le dire. En gros, que le score ( 7 à 0 pour Bondy ) appelle ou non le terme de branlée, il est clair que le match s’est déroulé sur un mauvais terrain (« de merde » ou « dégueulasse », les avis convergent) et dans un environnement urbain peu accueillant (je traduis là « au milieu de nulle part » et « au fond d’une banlieue de merde »). Aucun des deux ne juge nécessaire, ni même souhaitable, d’en dire plus.

Pierre est beaucoup moins lapidaire (paradoxe et jeu de mots, dirait maître Capello).

Je ne me suis pas cru autorisé à modifier son texte très inspiré, qui suit donc dans son intégralité. J'ai osé néanmoins un petit Post Scriptum.

Lire la suite

vendredi 23 février 2007

Le Panthéon dans la première moitié

Le classement de notre championnat, établi je le rappelle par la FFF, nous situe actuellement en 6ème place. Sur une poule de 12, cela nous positionne tout simplement dans la première moitié du championnat.

Cela dit, compte tenu qu'une équipe est forfait général, il est plus honnête de considérer que le championnat se joue à 11. Et alors la notion de première moitié du championnat est moins claire.

N'empêche, une telle position au classement est un événement qui mérite d'être souligné. Je vous encourage d'ailleurs à consulter ce classement au plus vite. Il se pourrait bien qu'il change avec la journée de lundi prochain.

Je n'arrive pas bien à faire un lien, mais en tout cas voici l'adresse :

http://www.fff.fr/cgi-bin/championnats/champ_class.pl?code_cg=8000&code_comp=28281&poule=C

mercredi 21 février 2007

Panthéonesque

Les saisons précédentes, notre victoire annuelle marquait un sommet pour le chroniqueur, son unique souci étant de canaliser son inspiration, et de mettre un peu d’ordre dans les éloges dithyrambiques qu’il faisait pleuvoir sur l’équipe.

Cette année est différente, puisque le nombre de nos victoires oblige à souligner la spécificité de chacune. En effet, nous en sommes maintenant à 5.

Car, j’allais oublier le dire, nous avons encore gagné notre match lundi dernier, par 5 buts à 3.

De l’avis de tous, c’est celui où nous avons produit le plus beau jeu, et où notre engagement fut le plus constant. Ajoutons à cela un match à rebondissements, qui s’est déroulé dans une bonne ambiance, tout est réuni pour que notre satisfaction soit totale. En un mot, Panthéonesque.

Lire la suite

mercredi 14 février 2007

Encore une victoire

Tout le monde ne va pas y croire, mais nous avons encore gagné lundi soir, sur le score sans appel de 4 à 1. Et en un temps record, puisque le match a duré à peine plus d’une heure.

Laurent, l’arbitre du moment, a en effet interrompu prématurément la partie afin d’éviter qu’elle ne dégénère. L’ambiance s’était dégradée au cours de la deuxième mi-temps, essentiellement sous l’impulsion d’un de leurs joueurs, auteur de mauvais gestes et de propos déplacés.

Le match avait pourtant commencé sous le signe du fair play puisque nous leur avons très courtoisement prêté un joueur pour compléter leur effectif, tout en conservant l’enjeu du match. Puis, sous l’arbitrage de Miloslav, un but nous fut refusé suite à une sortie de balle que de moins élégants auraient pu contester.

Lire la suite

mercredi 7 février 2007

Un beau 4-4 chez OPEL

Le Panthéon a obtenu lundi un très méritoire match nul (4 - 4) contre Opel, l’une des toutes meilleures équipes du championnat.

Comme à l’aller, nous avions revêtu nos chasubles grises pour nous distinguer de nos adversaires. Et contrairement à l'avis de certains, chasuble est du genre féminin. Mais cela ne nous empêcha pas de livrer un match d’hommes.

L’évolution du score est éloquente : menés 3-1 à la mi-temps (but pour nous de Hicham sur pénalty), nous avons encaissé un quatrième but avant de revenir (buts de Damien et du mec qui portait la chasuble de Marc) puis d’égaliser (doublé de Damien) dans les dernières minutes.

A noter que Damien, qui avait consenti des sacrifices pour venir se croyant le 11ème, exprima une certaine amertume en constatant à son arrivée que nous étions déjà 12. Mais à la fin du match ses regrets s'étaient apparemment estompés.

Lire la suite

mardi 30 janvier 2007

Victoire jubilatoire

Comme espéré, nous avons pris notre revanche sur nos adversaires de la semaine dernière, en les battant à notre tour 4-3.

C’est le mec qui portait le maillot de Marc qui ouvrit le score, sur un centre lobé au second poteau de Ruy. Notre deuxième but fut marqué, symétriquement, par Ruy sur un centre lobé au second poteau du mec qui portait le maillot de Marc. Ce but répondait à leur égalisation, intervenue à peine quelques minutes auparavant. Après leur deuxième égalisation, le mec qui portait le maillot de Marc inscrivit son doublé, et la mi-temps intervenait sur ce score de 3- 2 pour nous.

C’est alors que se situe l’intervention la plus déterminante de notre valeureux gardien, pendant la mi-temps.

Lire la suite

mardi 23 janvier 2007

Des peigne-cul ?

Scène tout à fait remarquable lundi soir après le match dans les vestiaires.

On a pu voir un Olivier au bord de l’énervement vitupérer ainsi : « J’en ai marre de jouer dans une équipe de peigne-cul ! On est toujours les premiers à baisser notre froc !! ». Prêt à prendre sa douche, il tenait ces propos dans une tenue qui rendait la chose presque cocasse. Mais à cet instant, visiblement, il n’avait pas envie de rigoler.

D’ailleurs aucun d’entre nous n’avait envie de rigoler, après cette défaite (4-3) contre les ci-devant derniers du classement, et qui doit plus à nos erreurs qu'à leurs réussites. Un Panthéon simplement ordinaire les aurait sans doute battus.

Lire la suite

mercredi 17 janvier 2007

Match retour contre @$# !§.

C’est dans une ambiance étonnamment courtoise que s’est joué notre match d’hier contre @$# !§. Il est vrai que nous avions la ferme intention de ne répondre à aucune provocation, et de ne pas contester l’arbitrage, qui leur revenait.

Chacun de nous resta donc sans réaction sur leur premier but. Je veux dire pendant l’action, mais aussi après. Il était pourtant entaché d’une main assez flagrante. Une partie des joueurs arrêta spontanément de jouer, attendant un coup de sifflet qui ne vint pas. Ou plutôt qui vint quand même, mais seulement après qu’ils eurent marqué le but.

Ils en marquèrent rapidement deux autres, et à 3-0 après un quart d’heure de jeu ils étaient déjà plus détendus. Le match partait donc sur de bonnes bases et il n’y eut quasiment aucune friction, même si leur arbitrage n’était pas exemplaire.

Lire la suite

vendredi 5 janvier 2007

2007, zéro défaite

Impossible d'écrire ce billet sans évoquer la nouvelle année.

Je nous souhaite donc que 2007 commence comme a fini 2006, c'est à dire sur une victoire. Vous remarquerez d'ailleurs que 2007 rime avec zéro défaite, ce qui, à l'évidence, est de bon augure.

A part ça, après la mise en ligne de la saison 2004-2005, il ne reste plus qu'une saison à entrer pour que les Chroniques du Panthéon soient au complet. Je vous rappelle qu'un grand jeu concours est proposé à tous les lecteurs : certains anachronismes se sont glissés ici ou là. Un cadeau sera offert à qui les remarquera.

Pour finir, notre prochain match est prévu lundi 15 contre l'équipe de @$#!§. La question se pose d'y aller ou pas (pour ceux qui ignoreraient pourquoi cette question se pose, les billets du début de saison (principalement "Encore une nouveauté", "Plaidoirie" et "Apparemment ça ne passe pas") les éclaireront). Elle est soumise au vote des joueurs du Panthéon, qui peuvent s'exprimer sur ce site. Le reste du monde peut s'exprimer aussi, mais son avis ne sera que consultatif.


Fatal error: Undefined class name 'bbclone' in /home/pantheon/www/themes/default/template.php on line 126