Panthéon Football Club

mardi 7 décembre 1999

Les bons comptes etc...

Je tiens à la disposition de qui souhaiterait les examiner les comptes du PFC sur les 4 dernières saisons. A la suite d'une regrettable dérive, ils font apparaître une situation nette négative (est-ce bien ainsi, Laurent, qu'on appelle un découvert ?) de 1.100 FRF. Il a donc été décidé de faire passer la cotisation annuelle de 250 FRF à 300 FRF.

A ceux qui disent déjà que cette augmentation est supérieure à l'inflation, je rappelle que s’agissant de football notre référence est évidemment le Brésil (inflation 45% l’année dernière).

Merci de votre attention.

mardi 23 novembre 1999

Pour ceux qui n'y étaient pas

Le PFC a remporté hier son deuxième match de la saison, encore une fois en Coupe, par 3 à 2, contre "Les gens du voyage". Nous devons à la vérité de dire qu'ils jouaient très bien au football, ils étaient très bons. En fait, individuellement, ils étaient tous excellents. Tous les 8.

mardi 9 novembre 1999

Match d'hier à Asnières

Nous étions 10 au coup d'envoi, ce qui porte notre moyenne depuis le début de la saison à 9. Un progrès, donc.

Après nous avoir mis 2 buts, essentiellement dus aux faux rebonds d'un terrain en herbe extrêmement irrégulier, nos adversaires nous ont prêté un des leurs, et le match s'est équilibré dès la 9ème minute. Bien qu'handicapés par notre manque d'habitude de ce genre de terrain, nous avons produit un jeu acceptable. En milieu de deuxième mi-temps, nous avons marqué un but, par l'intermédiaire d'Olivier. Aux dires des témoins, il s'agirait d'un but d'anthologie, le buteur faisant preuve d'un sang froid et d'une maîtrise technique qui ont provoqué l'admiration du public et des adversaires. A l'issue des ovations et du tour d'honneur qui ont suivi cet exploit mémorable, nos adversaires nous en ont planté un autre sur l'engagement, puis un quatrième, où le principal fautif est encore l'état du terrain.

Lire la suite

mercredi 27 octobre 1999

Tout peut arriver

Un message interrogatif de l'un des nôtres, absent lundi, me fait comprendre que la nouvelle n'a pas encore fait le tour de la planète. Je suppose que l'incrédulité a dû freiner sa diffusion, comme s'éteignent finalement les rumeurs trop absurdes.

Donc, pour ceux qui l'ignoreraient encore, comme pour ceux qui y étaient et qui ne se lasseront pas de le répéter, le Panthéon FC a gagné son match de Coupe, lundi 25 octobre 1999 par 6 à 3 contre une redoutable équipe de Trappes (la patrie des frères Anelka, ce qui veut tout dire ...).

D'après mes calculs, cette victoire met fin à une série de 23 défaites consécutives en match officiel, série qui s'est étalée sur à peu près 18 mois.

Lundi prochain pas de match , et lundi suivant, match à Asnières.

Encore bravo à tous.

lundi 11 octobre 1999

Semaine du blanc

Le match contre Orly est annulé. Comme nous n’avons pas de terrain, lundi prochain chacun travaille le foncier à sa guise, dans le cadre de son choix.

Et je suis toujours en quête des maillots des démissionnaires. On a beau ne pas être toujours très nombreux, il arrive qu'il y ait encore moins de maillots. A part ça tout va bien. Sauf pour les licences : il y en a encore moins que de maillots.

Lundi 25, match de coupe contre Trappes.
Bonne nouvelle : c'est chez nous. Mauvaise nouvelle : nos adversaires jouent en rouge. Il faudrait donc que chacun apporte autant de t-shirts blancs que possible.

mercredi 6 octobre 1999

Match à Noisy

Du bon et du moins bon dans cette soirée à Noisy le Grand. Et aussi du assez mauvais.

Le assez mauvais d'abord : Noisy le Grand c'est loin, surtout de La Défense. En outre, le terrain n'est pas signalé autant qu'il le faudrait pour dispenser le voyageur de se munir d'un plan. Et comme je n'avais pas envoyé à chacun un itinéraire détaillé depuis son point de départ jusqu'au stade, nous étions 5 à l'heure prévue, puis 7 et enfin 10 après une demi-heure, et le match put enfin commencer. Le terrain était assez discutable : d'un côté, une énorme flaque devant le but (facilement 1/5 m3, c’est à dire 200 litres, c’est énorme), et de l'autre pas d'éclairage. D'où la quasi impossibilité de distinguer la couleur des maillots, ou de juger correctement le départ du ballon.

Lire la suite

vendredi 1 octobre 1999

Ca roule

Je vous confirme le match.

Pour l'instant nous sommes tout juste 11 et tous casés dans une voiture.

Opération un homme une voiture

Alors voilà :

Samuel et Laurent, vous partez en voiture de La Défense. Jérôme, tu pars de La Défense, mais sans voiture. Je propose que vous vous coordonniez.

Gilles, peux-tu accueillir Damien, Jean-Yves et Sébastien ? Damien, Jean-Yves et Sébastien, pouvez-vous essayer d’arriver assez tôt devant chez Gilles ? Abdelatif et Cédric, j’ai de la place pour vous.

Bonne chance.

jeudi 30 septembre 1999

Un match pas d'anthologie

Défaite sans éclat lundi dernier, par 7 buts à 1. Notre seul mérite : bien que menés 7 - 0, nous n'avons pas baissé les bras, et nous sommes revenus à 7-1. Ils auront tremblé jusqu'au bout.

Je sais, c'est pas terrible, mais le sujet ne se prête pas au lyrisme.

Lundi prochain, le match est à Noisy le Grand. Coup d'envoi à 20h. Et le terrain n'est pas à proximité d'une station RER. Seule solution, donc, la voiture. On peut viser un départ autour de 19h, mais peut-être la solution d'un départ groupé à notre point de rendez-vous habituel n'est elle pas la meilleure.

Je vous propose donc de me dire si vous venez ou pas, si vous avez une voiture ou pas, et d'où vous partez. Ensuite on verra à essayer de réfléchir pour optimiser un peu.

Merci de votre réactivité.

jeudi 23 septembre 1999

Un match d'anthologie

Encore un match d'anthologie lundi dernier. Nous avons joué à 8 pendant une demi-heure, à 9 ensuite. En face ils étaient 11 sur le terrain, plus quelques remplaçants à côté.

Nous n'avons concédé qu'une défaite par 9 à 5, ce qui est plus qu'honorable compte tenu du contexte.

Une fois de plus la défense est à louer dans ces circonstances, mais on peut noter aussi la redoutable efficacité de notre attaque. A noter 2 buts de Damien, et, ce qui est plus rare, 2 buts de Philippe P, marqués sur des actions tout à fait remarquables.

Mais ils ont été surclassés, il faut le reconnaître, par celui marqué, à la dernière minute du match, par notre libéro chauve. Pour faire bref, disons qu'il a tiré du milieu du terrain, et de dos. Ce geste prodigieux a fait plus que sauver l'honneur du Panthéon, et c'est d'ailleurs une atmosphère de victoire qui régnait dans les vestiaires.

Bon, soyons franc, j'exagère un peu. Il n'est pas totalement chauve.

Bravo à tous ceux qui étaient présents.

Lundi prochain, match chez nous contre les Brésiliens de Stains. Ce serait bien si pour une fois on pouvait défendre nos chances à 11.


Fatal error: Undefined class name 'bbclone' in /home/pantheon/www/themes/default/template.php on line 126