Panthéon Football Club

lundi 16 juin 2008

Classement final

Trois bonnes nouvelles.

D'abord, comme annoncé, le Panthéon FC finit deuxième du championnat.
Ensuite, ce résultat apparaît bien sur le site de la FFF.
Et pour finir, je suis enfin arrivé à faire un lien qui marche :
http://www.fff.fr/competitions/php/championnat/championnat_classement.php?sa_no=2007&cp_no=134522&ph_no=1&gp_no=3

Même si la tendance de ces derniers jours n'est pas au laconisme, je considère que tout autre commentaire serait superflu.

MAL

mardi 20 mai 2008

Apothéose au Panthéon

Eblouissante, énorme, monumentale …. La prestation du Panthéon hier contre l’équipe de @$#!§ est au-delà de tout cela. En vérité, elle est indicible, elle échappe à tous les qualificatifs connus.

Elle est simplement Panthéonissime.

Les faits avant tout : nous avons battu l’équipe de @$#!§ sur le score de 3 buts à 1.
Ca, c’est Panthéonesque.

Mais au-delà de ce résultat, la victoire nous fait passer devant nos adversaires du jour. Nous leur prenons donc la 2ème place au classement final du championnat, après avoir occupé la troisième place pendant presque toute la saison.
Et ça, si ce n’est pas Panthéonissime, je ne sais pas ce que c’est.

Certains avaient le sentiment d’avoir vécu une soirée intense samedi dernier avec la dernière journée de L1 et ses multiples rebondissements, ce n’était que rigolade à côté du dénouement hitchcokien de cette saison prodigieuse, qui nous voit coiffer sur le poteau une équipe avec laquelle nos relations n’ont pas toujours été les meilleures.

Comme on dit dans Stade 2, retour sur une soirée inoubliable (eux ne disent jamais Panthéonissime).

Lire la suite

jeudi 8 mai 2008

5-5 contre AxA

Beaucoup d'événements inattendus au cours de ce match, à commencer par le score final, 5-5. Je préfère n'insister sur aucun d'entre eux, même si certains mériteraient peut-être de plus larges commentaires.

Commençons donc simplement par l'évolution du score, qui témoigne d'un courage et d'une abnégation assez Panthéonesques :
Panthéon - Axa :
0-1, 0-2, 0-3, 0-4, 1-4 (Hicham sp), 2-4 (Hicham), 2-5 ,
mi-temps,
3-5 (Pierre), 4-5 (Pierre), 5-5 (Marc).

Rapellons à ceux qui l'avaient oublié que si l'équipe d'Axa nous avait battus à l'aller (1-0), c'était contre le cours du jeu, et alors que nous avions outrageusement dominé la partie.

C'est donc avec la volonté non pas de les battre mais de les écraser que le Panthéon a entamé ce match. Et ce manque d'humilité est peut-être le premier aspect inhabituel de la soirée.

Lire la suite

mardi 29 avril 2008

Raï puissance 4

Victoire hier soir à l'extérieur contre l'équipe des Cigales sur un score sans appel : Cigales FC 0 - 4 Raï. Soucieux de frapper très fort un grand coup en cette fin de championnat relativement paisible pour le PFC, Ricardo dit Raï livré un match d'une très haute volée, en inscrivant 4 buts, dont 3 ayant leur plce dans le TOP 10 du PFC. Avant de saluer l'artiste comme il se doit, petit retour sur l'effectif présent : Rui, Olivier, Chris, Greg, Selim, Ludo, Flo, Anisse, Miroslav, Raï, Zicham, Marc et moi. Une équipe new-look enregistrant, notamment, les retours des Thaïlandais Zicham et Selim et déplorant l'absence de notre valeureux gardien.

Lire la suite

lundi 28 avril 2008

De la mauvaise Kro à la bonne vodka

Courte défaite 2 buts à 1, en match amical, lundi dernier, contre nos sympathiques adversaires de Kro AS. Que retenir de cette anecdotique défaite ? Pas grand-chose, sinon un nouveau but de Damien, le pichichi du Panthéon. Après une entame de match en supériorité numérique, mais sans que la marque ne daigne évoluer, les deux équipes ont fait jeu égal. Puis, le PFC a pris la mesure de son match et a fort logiquement inscrit un but sur une mauvaise passe en retraite d'un défenseur adverse. Alors même que ce but aurait dû marquer le début d'une déferlante rouge, le Panthéon s'est progressivement endormi, jouant sur un faux rythme, et laissant l'initiative de la rencontre à une équipe de Kro AS solidaire et combative. Sa pugnacité fut récompensée à deux reprises et les panthéistes s'inclinèrent donc sur le score de 2 buts à 1, le tout dans un excellent état d'esprit. Mais le plus important à retenir de cette soirée... ce fut en fait l'après-match !

Lire la suite

dimanche 20 avril 2008

Classement des buteurs du PFC

A trois matches du terme de la saison, l'heure est venue de faire le bilan numérique de notre animation offensive. En passant en revue l'ensemble des comptes-rendus de matches, nous pouvons formaliser le classement des buteurs du Panthéon FC. Sachez que 16 joueurs de l'équipe ont inscrit au moins un but, cette saison, sans compter un CSC inscrit pour notre compte par un de nos adversaires. Au total : 61 buts ! Sans plus tarder, le classement provisoire du Soulier d'Or du Panthéon...

Lire la suite

jeudi 17 avril 2008

Ruy fait une drôle de tête

Victoire contre le Racing par 3 buts à 1, avec pour les buteurs de l’habituel et de l’inhabituel.

L’habituel : doublé de Damien. Nous ne confondrons pas habituel et ordinaire, et les deux buts de Damien sont magnifiques. Sur le premier, il semble bien que Pierre ait fait une partie du travail en attirant sur lui la défense adverse avant de passer à Damien ainsi bien isolé. Le second fait suite à une balle en profondeur sur laquelle on put croire que le goal l’avait excentré avec succès avant que notre buteur récurrent ne contredise cette impression.

L’inhabituel : tête de Ruy.
Je répète : Ruy a marqué un but de la tête.

Je sais qu’on lit beaucoup de conneries sur internet, qu’il est sain de ne pas croire tout ce qui est en ligne, et que ce site lui-même a parfois accueilli des propos outranciers ou excessifs, mais je demande au lecteur de me faire confiance sur ce coup. Oui, Ruy, notre ami Ruy, Ruy que Sarkozy regarde de haut, Ruy qui peut faire rentrer son short dans ses chaussettes, Ruy qui s’habille chez Action Man, Ruy surtout qui ne se déplaçait qu’avec des béquilles jusqu’à la semaine dernière, oui, Ruy a marqué un but de la tête.

Précisément sur un corner tiré par Kader, ce qui ajoute encore à la dimension mythique du geste.

Lire la suite

vendredi 11 avril 2008

Les enjeux de la fin de saison

A quatre matches de la fin du championnat, je vous propose de faire un petit tour d'horizon des principaux enjeux du PFC pour cette fin de saison. Rappelons, d'abord, le calendrier des matches à jouer : Panthéon FC - Racing Club de France (14 avril) ; Cigales FC - Panthéon FC (28 avril) ; Panthéon FC - Axa SP (5 mai) et Neuilly OL - Panthéon FC (19 mai).

Lire la suite

mardi 8 avril 2008

Le Panthéon pour l'éternité

Hier soir, le Panthéon s'est montré à la hauteur de sa prestigieuse dénomination. Il est de ces matches qui vous transforment, vous subliment et vous font rentrer dans la légende. La prestation du PFC, hier soir contre Kro AS, appartient à cette poignée de matches, qui ne s'oublient pas. Nous pourrons, au crépuscule de nos existences, relire ce compte-rendu, la larme à l'oeil, et dire à nos petits-enfants émerveillés : "J'y étais."

Lundi soir, 19h15. Alors que le match est censé avoir débuté depuis un quart d'heure, le Panthéon, amputé d'une grande partie de sa Section Jeunes (pour cause de blessures, indisponibilités ou orgies en Thaïlande) s'entraîne... à 8 joueurs ! Au coup d'envoi donné quelques instants après, nous ne sommes que neuf sur le terrain, avec une étrange sur-représentation des joueurs à vocation offensive : Damien, Moussa, le mec qui porte le maillot de Marc, Rai, Jérôme et moi et quelques absences remarquées en défense : Greg, Selim, Kader et notre valeureux gardien.

Lire la suite

jeudi 3 avril 2008

Défaite contre des désagréables

Pierre a dit l'essentiel, mais je livre tout de même ma version des faits.

A signaler avant tout qu'ils sont toujours désagréables, et même de plus en plus puisque cette fois-ci ils nous ont battus, par 6 à 1.

Reconnaissons-leur au moins cette qualité : ils ne font pas semblant d’être corrects.

Ainsi pour l’arbitrage. Alors que nos amis aveyronnais nous avaient trompé en proposant un arbitre qui affichait une expérience rassurante, mais qui se conduisait en réalité sans sagesse, nos désagréables ont clairement affiché la couleur en prenant comme arbitre un membre de leur équipe minime ou benjamin. Disons qu’il devait avoir au maximum 14 ans.

On imagine facilement l’indépendance dans laquelle cet enfant opérait, vis-à-vis de l’équipe sur le terrain et de la dizaine de spectateurs qui ne se gênaient pas pour hurler leurs états d’âme.

Lire la suite

Déroute de l'armée rouge au Kremlin

Dans une rencontre à mi-chemin entre le match-piège et le traquenard, le PFC s'est très lourdement incliné face au Kremlin-Bicêtre sur le score sans appel de 6 buts à 1. Dans l'attente du compte-rendu de Michel, il me semble opportun d'avancer quelques éléments d'explication à cette sérieuse correction :

1. L'absence conjuguée de Zicham et de Damien, dont l'activité offensive de tout premier ordre, au match aller, nous avait permis de nous imposer sur le score de 2-1, il est vrai, un peu contre le cours du jeu.

Lire la suite

mercredi 19 mars 2008

La geste du MAL

Chers internautes, après ce brillant résumé de notre président, je souhaitais porter à votre connaissance ce moment d'émotion de notre valeureux gardien en fin de match, que l'expression "la geste du MAL" semble si bien évoquer. Dans son usage au féminin, le substantif geste désigne, par extension, une histoire glorifiante, pour un peuple, un groupe social, un individu... dans notre cas présent : il s'agit du collectif panthéonesque. Certains esprits chagrins auront interprété le coup de sang de fin de match de notre bien-aimé président comme un mauvais geste. Il n'en est rien. En voici la raison.

Lire la suite

mardi 18 mars 2008

Beaux coups de Mouss pour le Café

Très belle victoire du Panthéon dans le traditionnel derby de La Chapelle contre Café Aveyronnais : 5 à 1.

Un match plein, où notre attaque et notre défense se montrèrent successivement à leur avantage. L'attaque d'abord avec en première mi-temps 4 buts dont certains superbes, par le mec qui portait le maillot de Marc, Mouss et Hicham, puis Greg sur pénalty, avant qu'ils ne répliquent pas un très joli coup franc en lucarne. Notre domination n'était pas écrasante mais nous étions plus efficaces, avec une nette baisse de régime toutefois en fin de période.

Tendance confirmée en deuxième mi-temps, où la possession était clairement Aveyronnaise. Mais ils se montrérent rarement dangereux, et c'est même Mouss qui sur un contre les acheva d'un but magnifique. Cette mi-temps fut surtout celle de notre défense, et on peut nommer nos deux latéraux, Selim et Kader.

Quoiqu'en dise Kader, à son poste nous le préférons de loin à Nelson Monfort et même à Estelle Denis. Je laisse ceux qui pensent le contraire lancer le débat (je sais qu'il y en a).

Lire la suite

mercredi 27 février 2008

Courte et cruelle défaite contre Opel

Au terme d'un match riche en rebondissements, le Panthéon FC s'est incliné d'une courte tête 3-2 contre le leader du championnat Opel. A l'occasion de cette rencontre, le PFC a montré deux visages : l'un séduisant, celui d'une équipe solidaire, conquérante et "bien en place" comme dirait Rolland Courbis et l'autre décevant, celui d'une équipe fébrile, peu concentrée et nerveuse.

Les 60 premières minutes ont été un condensé du savoir-faire du PFC, avec :
- une défense particulièrement solide, Michel n'ayant pour ainsi dire jamais eu l'occasion de se saisir du ballon
- un milieu de terrain vif et technique, à même d'orienter le jeu dans l'axe, mais surtout sur les côtés
- une attaque pressant haut avec de bons appels de balle.

Lire la suite

mercredi 20 février 2008

Un set à zéro

C’est avec une certaine tendresse que nous recevions lundi dernier l’équipe de Grand Stade, leur position au classement rappelant aux plus anciens la situation qui fut longtemps celle du Panthéon par le passé. Après 13 journées ils comptaient 12 défaites et 1 match nul, et le souvenir de saisons entièrement vouées à la défaite nous revenait donc en mémoire, mettant la larme à l’œil des plus sensibles. Nous sommes en effet plusieurs à ne nous être toujours pas remis de jouer maintenant le podium du championnat, après de longues années à lutter pour réduire l’écart avec l’avant-dernier dans l’espoir, toujours déçu, qu’une série de miracles nous permettrait de le rattraper.

Une certaine tendresse donc, mais aucune pitié : nous leur avons infligé une nouvelle défaite sur le score de 6-1.

Les buteurs : le mec qui portait une chasuble par-dessus le maillot de Marc, Anis, Hicham, Rai, Hicham (bis) et Pierre.
Eux ont marqué leur but dans la toute dernière minute de jeu.

On notera que Damien n’a pas marqué.
Il n’avait pas non plus marqué la semaine dernière.
Ni la précédente.
Il est vrai qu’alors il était absent.
N’empêche que cette série est inquiétante.

Lire la suite

mardi 19 février 2008

Appel à Opel

A la demande exprimée par Opel d'accueillir notre match de lundi 25 sur notre terrain j'avais répondu qu'il y faudrait un miracle.

Les miracles aussi arrivent, parfois.

En pratique, nos "conjoints" jouent dans une poule à 10, et non pas à 12 comme nous. Ils ont donc moins de match que nous, et lundi 25 (première semaine des vacances de février), ils n'ont pas de match. J'ai vérifié avec eux, ils nous laissent le terrain.

Par conséquent, nous sommes heureux de pouvoir convier Opel à jouer chez nous lundi 25 : Stade Porte de la Chapelle, 56 Boulevard Ney, coup d'envoi à 20h30.

Merci aux lecteurs de faire passer l'info à Opel ainsi qu'au Panthéon.

MAL

mercredi 13 février 2008

Alors ?

Actuellement en voyage je n'etais pas present pour le match de lundi, et je n'ai pas reellement acces a internet (meme si ce billet semble prouver le contraire, mais ce n'est qu'illusion).

Impossible donc pour moi de faire le moindre compte rendu sur le match.

Un joueur present pourrait-il le faire, en commentaire ?

Merci d'avance.

jeudi 7 février 2008

Le scandale du maillot rouge

Défaite contre Suburbaine, par 2 buts à 1.

Buts :
Panthéon : Ricardo (25e) ;
Suburbaine : le petit chauve qui court tout le temps (37e) ; un dénommé Momo (88e).
Arbitrage : correct.
Terrain : correct.
Ambiance : correcte.

Je n’épiloguerai pas plus sur ce match, je laisse chacun émettre les commentaires de son choix.

Je préfère m’élever contre un scandale, le scandale du maillot rouge. Il ne s'agit même pas du choix étrange de jouer en rouge contre l’Espagne. C’est carrément de corruption que je veux parler.

Lire la suite

jeudi 31 janvier 2008

Un but singulier

Après le billet de la semaine dernière dont l’orientation était inattendue sur un site comme le nôtre, nous revenons cette semaine à un contenu plus exclusivement sportif. Mais que nos lecteurs ne se désespèrent pas, nous retenterons prochainement l’expérience du décalé.

D'ailleurs des propos fort intéressants ont été tenus dans les vestiaires sur les principales religions monothéistes et leurs prescriptions régissant les relations humaines, et plus spécifiquement les relations homme-femme. Et nous pouvons être certains que des débats sur ce thème susciteraient au Panthéon des contributions de très haute volée.

Mais ce sera pour une autre fois.

Nous nous contenterons cette semaine de célébrer sobrement la victoire 5-1 obtenue lundi 28 janvier contre l’équipe d’Orsyp que nous avions difficilement battue 2-1 à l’aller.

C’est le mec qui portait le maillot de Marc qui a ouvert le score en marquant un but singulier à plus d’un titre.

Lire la suite

mardi 22 janvier 2008

Entre Olivier et Jennifer, c'est au poil

Encore une victoire contre Kro lundi dernier, par 5 buts à 2.

Comme la semaine dernière, la métacarpo-phalangienne de notre valeureux gardien a conduit de nouveaux courageux à s’essayer dans les cages : ce furent cette fois-ci Miloslav et Olivier. Bravo et merci à eux.

Nous menions 1-0 à la mi-temps (but de Marc). Nous leur avons ensuite accordé un pénalty (ce fut quasiment la seule contestation du match), donc 1-1. Puis nous avons pris le meilleur (buts de Elie, Ruy, Ricardo et Moussa), même s’ils en ont marqué un deuxième de leur côté.

Victoire très satisfaisante, match très agréable (comme toujours avec Kro), mais tout cela ne fait pas un compte-rendu très excitant, je m’en rends bien compte. Et j’ai d’ailleurs reçu quelques remarques dans ce sens concernant celui de la semaine dernière.

Je pense donc qu’il est temps de changer un peu l’orientation de ces chroniques. Plutôt que de se cantonner dans le domaine sportif, je vais suivre la voie d’une large partie de la presse internationale et m’orienter vers le people, les ragots, en un mot le futile, mais qui fait vendre.

D’où le titre, qui fait référence aux confidences qu’Olivier nous a faites sous la douche en parlant de son esthéticienne (et déjà je sens que l’intérêt du lecteur est décuplé).

Lire la suite

jeudi 17 janvier 2008

Une cause de lien à effet

Le Panthéon commence l’année 2008 par une victoire contre nos amis de Kro, obtenue sur le score de 1 à 0 (but de la tête de Miloslav en première mi-temps), à l’issue d’un match encore une fois marqué par un excellent état d’esprit.

Ce n’est que la deuxième fois cette saison que le Panthéon n’encaisse pas de but. Et même sans doute la deuxième fois sur les trois dernières saisons.

Or il se trouve que ce n’est pas notre valeureux gardien qui défendait nos buts. Il se remet d’une luxation métacarpo-phalangienne du pouce gauche (rien qu’à le lire on sent bien que ça fait mal). Flo se demandait s’il fallait voir là une cause de lien à effet. Nous ne répondrons pas à cette question très déplacée et mal formulée.

Rendons hommage tout de même à Ruy et à Jérôme, qui ont accepté d’assumer ce poste ingrat avec dévouement et efficacité. Quant à notre valeureux gardien, ses admirateurs n'en sont toujours pas revenus de le voir décocher un des rares tirs judicieux de la partie.

La semaine prochaine, nous remettons ça contre Kro pour un match amical. Et comme lundi dernier, la métacarpo-phalangienne (aïe !) imposera un appel à volontaire(s) pour garder nos buts.


Fatal error: Undefined class name 'bbclone' in /home/pantheon/www/themes/default/template.php on line 126