Lloris, 10 : rien lui reprocher sur les deux buts, fait son match.

Evra, -12 : confirme sa réputation de joueur le plus surestimé de tous les temps. N’oublions pas que Ferguson abuse de la bouteille.

Sagna, -8 : nous lui donnons une bonne note car ce soir, il a tenté un centre qu’il a raté.

Gallas, -10 : a été globalement meilleur que Abidal.

Abidal, -12 : nous signalions dans les notes avant le match France-Uruguay qu’il mangeait ses boulettes avec de la sauce tomate après le match. Aujourd’hui il y a spaghettis boulettes pour toute l’équipe et le staff.

Ribéry, -9 : a été très mauvais. A sa décharge, il joue un poste qu’il ne connait pas, de surcroit déj occupé par Anelka.

Gourcuff, 7 : son meilleur match depuis 6 mois. Ah oui, c’est vrai ! Il ne jouait pas.

Toulalan, 0 : il s’est battu et a fait de son mieux. D’où la bonne note.

Diaby, -4 : on sait maintenant que ce n’est pas un grand joueur.

Malouda, -5 : son plus mauvais match depuis 5 ans. Mais a quand même été le français le plus dangereux.

Govou, non noté : malheureusement, bien que sur la feuille de match, il ne s’est pas présenté sur le terrain. Des photos ont été distribuées aux spectateurs avec consigne de prévenir s’ils le voyaient. Le staff de l’équipe de France est inquiet, espérons qu’il reviendra.

Anelka, 9 : nous lui donnons une très bonne note, car même si il a réalisé une première mi-temps exécrable, l’image de ses matchs précédents, il avait misé toute sa préparation sur un pic de forme pendant la deuxième mi-temps du deuxième match (le 2 est son chiffre préféré). Malheureusement, Domenech a eu l’idée saugrenue de le sortir la mi-temps ! Dommage, il aurait marqué 3 buts en seconde mi-temps s’il avait joué.

A noter également qu’il a tiré des coups francs pour la première fois de sa vie, évidemment très mal, ce qui est normal pour une première fois, lui qui n’a jamais marqué un coup franc en 15 ans de football, mais que c’est très intelligent car cela lui permet de s’entraîner et de progresser.

Gignac, -5 : deux bonnes premières minutes.

Valbuena, -8 : est entré quand on a renoncé trouver Govou dans le stade. A fait étalage de sa technique éblouissante. Sa prestation pourrait lui valoir un transfert au PSG.

Domenech, -3 : nous sommes indulgents car pour la première fois de sa carrière, il a tenté quelque chose en sortant Anelka la mi-temps. Plein d’enthousiasme et charismatique.

Sosie de Thierry Henry, 7 : encore une fois excellent. Domenech a failli le faire entrer, mais il y a renoncé car il avait oublié de lui demander de s’échauffer, et ne voulait pas risquer un claquage qui le pénaliserait dans le long vol du retour, mercredi prochain. A enlevé son bonnet la fin du match et a applaudi ses partenaires.

Supporters français, -15 : les moins nombreux de tous les pays, et n’ont pas applaudi leur équipe la fin, ce que font les anglais même dans la défaite. Les supporters français méritent maintenant leur équipe.

Quels enseignements tirer de ce match?

1) Un entraîneur sert-il quelque chose ?

Oui

Les mexicains, qui jouaient avec un entraîneur, ont paru mieux organisés que les français qui n’en avaient pas.

2) L’équipe de France est-elle mauvaise ou incroyablement mauvaise ?

Incroyablement mauvaise.

3) Est-il utile d’avoir de très bons joueurs dans une équipe ?

Oui

En 2006, nous avions Zidane, Vieira, Makelele, Thuram et le vrai Thierry Henry. Aujourd’hui nous n’avons aucun joueur qui aurait été titulaire dans l’équipe de 2006 (même ceux qui l’étaient et qui jouent encore ne le seraient plus).

4) Est-ce le pire match de l’équipe de France dans une phase finale ?

Oui, sans aucun doute.

Les défaites de 78, 82 et 86 étaient toujours un peu malchanceuses, avec une France qui n’était pas totalement surclassée. Même en 2002, le premier match contre le Sénégal reste malheureux, et contre le Danemark, on se bat et on touche le poteau (Desailly). En 2008, contre la Hollande, on perd 4-1 mais on revient 2-1 et on y croit 5 minutes avec des attaquants qui essayent (le vrai Henry jouait). Et la Hollande paraissait supérieure au Mexique. Contre le Mexique, on n’y a pas cru même une seconde. Contre l’Italie en 2008, une énorme boulette d’Abidal nous sort du match, mais on n’avait pas la même impression de surclassement que ce soir.

5) Pourquoi Domenech a-t-il titularisé Anelka et Govou au mépris du vote de l’ONU ?

Parce que Domenech voulait reposer les vrais titulaires jusqu’ la finale du 11 juillet. Il ne veut pas renouveler l’expérience de 2006 avec des titulaires fatigués en finale.

6) Dans quel système de jeu la France a-t-elle joué ?

Dans un 4-2-4-0 qui se transformait en 2-0-8 en phases défensives et en 9-1-0 en phases offensives.

7) Quelle était l’ambiance dans le stade ?

L’ambiance rappelait un peu celle des batailles de Trafalgar et Waterloo. Les supporters, très peu nombreux, l’étaient encore moins après le match car certains avaient malheureusement décidé de mettre fin leurs jours.

8) Quelles sont les consignes du ministère des affaires étrangères pour les français qui travaillent l’étranger ?

Le ministère a émis une alerte : ces français ne doivent pas aller travailler demain matin, car ils vont subir des heures de railleries et de quolibets extrêmement pénibles.

9) Peut-on battre le record de 2002 (2 défaites, un nul, 0 but marqué, 3 encaissés) et de 2008 (deux défaites, un nul, 1 but marqué, 6 buts encaissés) ?

Mathématiquement, oui. Mais c’est peu probable car nous allons certainement gagner la coupe du monde.

10) Est-on encore le grand favori de la coupe du monde ?

Oui. Nous pouvons nous qualifier si nous battons l’Afrique du Sud par plusieurs buts d’écart, et que dans le même temps, le Mexique ou l’Uruguay gagne par plusieurs buts d’écart. Ensuite, nous serons imbattables.

Voir mon article sur les supporters français dans la rubrique Euro 2008

http://pantheonfc.fr/index.php/2008/06/13/318-les-francais-nont-jamais-merite-leur-equipe-de-football-sauf-peut-etre-de-1987-a-1990-ou-de-1970-a-1976-ou-pourquoi-les-francais-jouent-toujours-a-lexterieur-et-accessoirement-pourquoi-la-hollande-va-t-elle-gagner-ce-soir