Dès l’échauffement, suivi par tous et mené par un Hicham plus mobilisateur que jamais, nous avons senti que l’équipe allait donner le maximum. Et ce fut effectivement le cas. De la première à la dernière minute chacun a fait preuve d’un engagement total.

L’engagement était évidemment physique, avec des efforts incessants et des courses répétées au service du collectif, mais aussi moral, avec des encouragements et un soutien permanent et stimulant envers ses coéquipiers. A plusieurs reprises, lorsque la situation l’exigeait, de rapides discussions remettaient en place notre schéma tactique.

Les remplacements, organisés dès le début du match et réajustés à la mi-temps, se sont déroulés dans l’harmonie et sans perturber le bon fonctionnement du collectif. Ajoutons à ce tableau positif le bon esprit avec lequel les remplaçants ont accepté le rôle de juges de touche, et nous avons l’image du Panthéon FC tel que nous l’aimons, animé avant tout par la solidarité et la volonté d’aller ensemble de l’avant.

Malheureusement en face ils étaient plus forts.
Ils nous ont mis 10 à 1.