Le match de lundi aurait pu être la revanche sur le mauvais sort de ce début de saison, moi j’y ai crue ! Et comme Franck R. le dit souvent « j’espère que la roue tourne va tourner ».

Les différences avec le match évoqué précédemment c’est qu’on est 12 au départ, avec Gislain qui amicalement vient assister ça fait 13, donc très peu de publique et, je pense que l'équipe qui va recevoir aura peut-être l'avantage à domicile de jouer à la maison.

J’ai fait la mise en place, on est sur le terrain prêt et je me dis :

- "Il n'y a qu'une seule possibilité : gagner, perdre ou faire match nul"

Mais comme c’est un match de coupe l’éventualité d’un match nul est nulle. Équinoxe en face de nous est très mobile, et même si on est des joueurs qu’on va vite avec le ballon, ils marquent très rapidement un premier but puis un deuxième.

Après le 2eme j’en ai gros a la patate, j’ai monté la compo, je me sens responsable de ce désordre, je vois bien qu’il y a un problème sans clairement l’identifier, je décide de sortir quelques minutes pour y voir plus clair et éventuellement régler les choses.

C’est ce que le chinois aurait fait non ?! Mais bon va falloir faire avec sans Chinois….

Pour commencer l’entrée de Radon apporte beaucoup, la fougue du plus jeune d’entre nous fait monté le rythme, mais en face ça déroule et 3-0, 4-0, si nous étions le Maroc le défunt Thierry aurais surement dit :

-« pour les Marocains le couscous est cuit », mais cette analyse aussi pointue soit elle n’était pas partagé par Mamadou.

Il sonne la révolte et marque un premier but, puis un deuxième, 4-2 l’animation sur le terrain commence à prendre forme. Nous aurions même pu revenir à 4-3 si sur un penalty accordé sur une belle action de Damien, mais Beko trouve la barre.

A la mi-temps plusieurs joueurs prennent la parole pour évoquer des solutions et bloquer leurs meneurs, à ce moment précis je pense qu'on espère qu'on va gagner. De retour sur le terrain, malgré la motivation on prend un 5eme, mais c’est pas suffisant pour décourager une équipe transformé, et sur une passe en profondeur Abdul gagne son duel !

5-3 puis 6-3. C'est vrai qu'on vient de jouer contre une équipe qui sont vraiment très forte, et comme la plupart des joueurs j'ai couru jusqu'à quand ce que je pouvais pour tenter de rester accroché au wagon.

J’avais promis a Mamadou de parler de lui sur le site si celui-ci marque un doublé, sa réponse est de mettre son 3eme but de la soirée, il bat donc le record de Flo qui lui a besoin d’étaler sa performance sur plusieurs match. (lire Chinese Hat Trick).

6-4 score final. Pas de regret ! Retour au vestiaire et même si je trinque souvent très rarement, je prends une boisson, une douche…et retour à la maison avec des sentiments qui s’affrontent, regrets, joie, doute....

C'était un match difficile mais on a pris les 3 points, c'est l'essentiel.

Demain est un autre jour, faut avancer de l'avant.

Merci à, dans le désordre Franck Ribery, Thierry Rolland, Viera, Sylvain Wiltord, Fabrice Fiorese….. Au top 51 sur RMC (classement hebdo des phrases de joueurs), et merci au 13 qui d’une manière ou d’une autre ont apporté ce qu’ils pouvaient sur ce match.