Refrain

Pour ceux qui bougent, pas pour ceux qui s'chient dessus

Qui s'tapent, même quand les plus grands nous mettent des buts

Pour nos frères qui seront les joueurs de demain

Wesh wesh tonton, Mafia panthéon

Pour les gaucher, les droitier, ceux qui cherche encore leur bon pied

Hardcore même quand ça balance

Pour les cas sociaux qui font des fautes sur les autres, qui ont des lacunes

Pour le Chinois, les bosseurs en costumes

Qui font peu d’appel sur le côté

Qui râlent, après une mi-temps qui sur la touche casses les couilles

Toujours devant quand y’a embrouille


Couplet 1

2 victoires dans l'année, dans l'une un big up au « C »

Dans l'autre un big up aux anciens du PFC

C'est pour les mecs avec ou sans licences

Des feuilles dans l’short, la weed dans le coffre et le 20 grammes de pops

Au charbon comme Lolo sur les têtes

200% crevard, trop puissant, malin et rusé

Lève ton maillot bien haut si tu m'sens venir

Samy est là, Rim-k est là, l'coup risque de partir

C'est pour les sponsors motivés

Les fabricants de pizzas, les gaziers, stylés qui zieutent vers notre coté

J'manifeste, mon club pour seule attache

Pour les mecs de mon crue qui s'étranglent à la tâche


Couplet 2 :

C'est pour les Jean Valjean, les gros barjots

Les rajeuls qui taclent à l'ancienne avec des cris rauques, qui rôdent

Qui entassent les culs d’joint dans l'cendrier

Qui ont une frappe qui peut t’faire valser un sanglier

A ceux que t'aimes ou ceux qui bourine qui t'font sourire ou trembler

Ceux qui t'font rire jusqu'à t'en étrangler, les gros timbrés

Ceux qui ont envie de kémar ou d’Heineken, qui s'foutent ça en pleine semaine

Bercés à Olive et Tom, et trouve leurs partenaires sans peine

Aux survivants d'la journée d’taf qui le lundi change de style

Comme dans la guérilla, aux amateurs qui gère leurs tchema A ceux qui seront toujours là pour leur familia

A ceux qui kiffent le vrai foot, j'te parle pas du Barca


Couplet 3 :

Sans Balles, retenant mes larmes comme Bek’s au PSG

Ça t'concerne pas donc là, tout d'suite, éteins ton poste

Ceux qui auront compris que le match c’est c’que t'en fais jusqu'à la mort

Le foot n'est pas un film dont le stade PLC serait l'décor

Pour ceux qu'ont bien connu et côtoyé l'inoubliable

Ça fait partie de notre passé, de ces choses ineffaçables

Ceux qui, très tôt, on a accusé d'mecs à part sur le synthé

De par leur attitude, ça c’est d'la part du dictateur

Pour ceux qu'ici payent une licence et visent d’être premier aux vestiaires

J'vais pas passer ma vie à jouer le sparring-partner

C'est pour ceux mais qui ont le seum sur la défaites

Pour ceux qui veulent dl ’a rage en plus des plus beaux gestes


Couplet 4

Pour les cas sociaux qui t'font peur qui joue avec le cœur

Toujours à l'heure exacte dans les grands matches', finissent sur un terrasse à Gambetta

Gros diques-sa qui ont toujours la barre, qui frappent fort sur la barre

Qui jouent à l'anglaise, la thaï, qui poussent seuls la balle

Pour les puissant, les plus lent qu'ont peu d’allure, immatures

Élevés à FIFA, PES, CANAL … RMC dans la voiture

Au foot populaire, les joueurs argentins demerdeurs

Les Deschamps qui taffent, laborieux dans la douleur

Pour les Marcel, ceux qui cassent des jambes le front qui ruissèle

Qui prennent les coups, font le taf, ménagent pas leur peine Qui ont fait le match retour et même la belle

Eh yo, pour les banquiers, les gars dl’a RATP, les chômeurs

Les pottos qui jouent et lâchent pas même dans la douleur


Couplet 5

C'est pour les mecs qui sortent les ray-ban quand il fait chaud

Qui squattent les stades, les plages de leur pays chaud

J'rappe pour les perceurs de défenses

Ceux qui vaillent-tra Neuilly ou Kro avec un 12 coffré

Pour ceux qui sortent beaux gosses, potto, sous l'soleil en été

Canette en main sur la touche, hiver comme été

Ensuite, la suite, mecs en fuite, poursuite, mettent des crochets même sous cuite

Pour ceux qui même défoncer mettent les balles dans les espaces

Et baisent les chevilles des autres plutôt que perdre la face

Pour ceux qui foutent des K.O. sur terrain

C'est pour les tarés tous parés pour casser des reins


Couplet 6 :

J'rappe pour ceux qui ont le sac de foot prêts à partir

Soit pour marquer ou sortir entre potes et rire

Ceux qui font tout pour pas s'faire alpaguer, les dingues

Ceux qui accélèrent, les mordus de foot qui astiquent leurs Kings

Pour ceux qui aiment les passes précises

Quand tu nous croises, on affole la cote on double ta mise

Ceux qui ont pas BEin, écoute la radio en screde dans la cuisine

Les mecs pas trop nets à qui on met les jaunes, qui baisent le championnat

24 sur 7 envers nous l'arbitrage a des dettes

A tous ceux qui chantent nos hymnes t'as l'champ libre

Et tous ceux qui ont le pseudonyme et qui se sentent libres


Couplet 7:

Laissez passer ma dream team

Quand on s'retrouve au match c'est peut-être les moments les plus intimes

Fini la routine, y’en a marre d'être les victimes

Parce que l'amour nous a déjà rayés comme le maillot de l’Argentine

Mon Noich c'est le capitaine, c'est lui qui porte le brassard

On est là pour faire vibrer les filets comme Lauthar

Pour les durs, pour les plus tendres

Pour ceux qui aiment les une-deux qui savent pas boire juste un ver ou deux.

Si t'as un bon plan vas-y mec !

Pour ceux qui ont jamais lâché leurs mecs et l'grec

A part ça qu'est-ce que j'voulais dire, c'est pour le meilleur et pour le pire

Pour ceux qui ont le logo PFC brodé sur l'cuir


Couplet 8 :

Pour nos lundis, pour ceux qui ont grattés une heure en fin d’après-midi

Pour ceux qui sont partis. C’est pour BOUL-BOUL RADON, les amis

C'est pour ceux qui pour le dictateur votent, ceux qui s'tapent pour leur potes

Ceux qui organisent des bouffes, ceux qui dans la luttent retrouvent leurs souffle

Pour ceux qui souffrent, pour l'beau jeu, pour les mecs en or

Pour tous ceux qui donne de leur corps, pour tous ceux qui font l’effort

Clic Pah ! Ça c’est pour mes mecs à moi

Waaaah ! Venez rigoler avec moi