Le score tout d'abord. Nous avons perdu par 3 buts à 1 contre la sympathique équipe d'Aviation Civile. Certes il s'agit donc d'une défaite, mais il faut cesser de ne voir qu'un échec dans la défaite. Nous n'avons jamais prétendu être la meilleure équipe du monde. Jamais. Par conséquent nous savons bien qu'il y a des équipes meilleures que nous. Je pense moi qu'il y en a des milliers, peut-être même des dizaines de milliers, rien qu'en France. Il n'est donc pas anormal que l'on en rencontre une de temps en temps, disons une fois par semaine, le lundi soir, et il est dans la logique des choses qu'alors elle nous batte. Cette défaite n'est donc rien d'autre que le constat, finalement réjouissant, que le meilleur a gagné, et que l'on ne peut pas toujours être le meilleur. Peut-on ne jamais être le meilleur, c'est ce que nous sommes en train de tester, nous aurons la réponse en fin de saison.

Mis à part ce constat, nous avons tout de même marqué un but. Dans un récent billet, notre but du premier match avait été attribué à Ahmed. J'ai appris qu'il s'agissait en fait d'un ballon détournée par un adversaire dans ses propres buts. Jusqu'ici notre meilleur buteur était donc un adversaire ayant marqué contre son camp, cela faisait un peu désordre. Hicham a remis de l'ordre, certes sur pénalty, mais cela va tout de même dans le bon sens.

A signaler aussi, un peu plus sérieusement, de très bonnes périodes de notre part, en particulier au début du match, avec des actions construites, et surtout des intentions positives. Je soulignerai aussi la solidité de la défense, contre une équipe qui alignait de très bons attaquants, jouant surtout très bien collectivement. A souligner aussi, nos adversaires étaient très sympathiques, ainsi que l'arbitre. Lors des nos échauffourées internes ils sont respectueusement restés à l'écart du conflit, et ne nous ont même fait aucun reproche pour ces comportements pourtant bien critiquables. Il ne leur manque que de devenir mauvais pour être les adversaires idéaux. Surtout que leur terrain est extrêmement agréable. C'est un synthétique dernière génération, parfaitement moelleux et glissant juste ce qu'il faut pour permettre à notre valeureux gardien de prolonger ses plongeons confortablement par une petite glissade lui permettant de hausser un peu son niveau d'efficacité. J'espère que tout le monde en a bien profité parce que sur notre moquette rase cela ne sera pas tout à fait la même chose.

Enfin, et je l'ai déjà dit, lors de ces incidents, auxquels on est tout de même bien obligé de revenir, plusieurs d'entre nous ont pris les choses en main ("les choses" c'est-à-dire Jérôme d'un côté, Hicham de l'autre), pour éviter que cela ne dégénère, et ramener sur le terrain une sérénité qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Pareillement, les débats dans les vestiaires ont été animés, mais personne n'a manqué de respect à personne. Savoir traverser les moments difficiles, c'est aussi une force pour une organisation comme la nôtre.

Lundi prochain nous attaquons le premier tour de Coupe, contre l'IGN, stade Maryse Hilz, 37 rue Maryse Hilz dans le 20e. Coup d'envoi 19h30.

Un dernier rappel pour finir : notre site faisant l'objet d'attaques de commentaires spams, les commentaires que vous postez ne sont pas automatiquement mis en ligne, ils doivent être approuvés par un administrateur. Merci de votre compréhension.