1 - Etre jour de sa cotisation ;
2 - Avoir une licence en règle ;
3 - Respecter parternaires, arbitres et adversaires ;
4 - Ne pas adresser de reproches virulents ou blessants ses partenaires ;
5 - Ne pas insulter les arbitres même mots couverts ou par allusions ;
6 - Lire la charte ;
7 - L'appliquer ;
8 - En toutes circonstances donner raison au capitaine ;
9 - Ne pas arborer de vêtement excessivement ridicule sur le terrain ou dans les vestiaires ;
10 - Relativiser les enjeux sportifs ;
11 - Rester maitre de soi-même ;
12 - Respecter les modalités de sélection définies par décret ;
13 - Respecter les fonctions hiérarchiques définies par un autre décret ;
14 - Partager avec le reste de l'équipe les contraintes, les plasirs et les responsabilités.




Décret fixant les modalités de sélection.

Seuls peuvent jouer pour un match du lundi les joueurs respectant la Charte et ayant averti de leur présence le valeureux manager avant le vendredi 24h. S'ils sont ensuite contraints d'annuler ils devront le faire savoir dans les plus brefs délais, en avançant une justification crédible. Même en cas d'effectif insuffisant au vendredi 24h, il ne sera pas fait appel des renforts improvisés. Si l'effectif ainsi réuni atteint 10 présents, le match sera joué. Dans le cas contraire, nous pourrons faire forfait.
En plus du maillot fourni par le club, les joueurs seront bien aimables d'essayer de se procurer des chaussettes rouges et un short noir.




Décret fixant les fonctions hiérarchiques.

Si un joueur prétend un rôle particulier dans l'effectif, il devra exprimer publiquement son ambition. Si l'équipe dans son ensemble accepte de lui conférer ce rôle, il devra en accepter les privilièges comme les responsabilités. Une ancienneté de 3 ans est requise pour pouvoir devenir capitaine.
Le Panthéon reconnaît actuellement deux capitaines : Flo pour les aspects sportifs, Kader pour la gestion dictatoriale du groupe, faire appliquer les décisions de Flo et le remplacer en cas d'absence. Le capitaine décide de la composition de l'équipe, de son organisation et des remplacements. Il doit être écouté, ses indications doivent être appliquées. Si le capitaine demande le silence, les autres doivent se taire. Seul le capitaine est autorisé arborer des vêtements excessivement ridicules sur le terrain ou dans les vestiaires.
Le Panthéon reconnaît également un valeureux manager : Michel. C'est auprès de lui qu'il est nécessaire de se faire connaître avant vendredi 24h pour pouvoir figurer sur la feuile de match du lundi. Et puiqu'on parle de feuille de match : pour les match domicile il la remplit avant le match, et pour les matchs l'extérieur c'est lui qui décide de qui la remplit dans les vestiaires avant le match (parfaite illustration des responsabilités et des privilèges de toute fonction).


Le Panthéon reconnaît également d'autres responsables pour d'autres aspects de son fonctionnement. Ces aspects plus secondaires ne méritent pas de figurer dans cette charte. Ils sont rappelés dans ce billet : http://www.pantheonfc.fr/index.php/2009/06/06/374-les-statuts-du-pantheon