Il a joué en début de saison : « J’ai pris de la hauteur, j’me prends plus la tête juste pour du foot… » Mais il faut croire que l’on est tous condamnés à répéter les mêmes erreurs.

Cette année de manière cyclique, on a profité du nouveau geste technique de Cub. Le « coup de gueule - mea culpa ». Ca se présente comme ça : dans le match Hicham s’emporte, il est exclu 5min, reprend son match et au vestiaire, ou un peu après, avec un ton très sérieux, il dit : « Bon les gars j’ai déconné désolé » J’ajoute qu’entre lui et le corps arbitral c’est une petite histoire d’amour.

Et Hicham exprime sa passion de la plus belle des manières : des cris rageurs et des répliques légendaires.

J’ai déjà cité le célèbre : « j’en ai marre des arbitres alcolos et incompétents » ! Il y a aussi l’incontournable « t’es aveugle » ou « il est aveugle ?! »,

et l’inimitable : « ça fait déjà 5 minutes ! Je peux rentrer sur le terrain ? C’est bon !!! »

Si je m’attarde sur quelques turbulences c’est parce qu’elles sont plus dôles à raconter que son football souvent juste. Il est l’un des seuls à maîtriser des gestes complexes tels que la passe, le contrôle, ou même la frappe. Celui qui porte le numéro 33 comme Olivier est celui qui possède le plus de bases dans l’équipe. Il a étudié le sport et possède un leadership naturel et il devrait tirer l’équipe vers le haut.

J’aime citer de grands auteurs, alors je vais citer le grand-père de Spiderman dans la version film qui dit très justement : - « à grand pouvoir grande responsabilité ».