Si l’on prend par exemple le cricket, notre meilleur résultat date des Jeux Olympiques de 1900. Nous avons été deuxièmes. Il est vrai qu’il n’y avait que deux participants.

Nous pouvons donc dire que notre équipe de football est meilleure que notre équipe de cricket.

Mais si l’on compare à d’autres sports, alors, oui, ce n’est pas très flatteur. Prenons au hasard le handball. La France est en ce moment à la fois championne d’Europe, championne du monde et championne olympique. C’est exceptionnel. La comparaison avec le handball est certainement lourde à porter pour nos footballeurs.

Pour comprendre à quel point ce triplé est difficile, il suffit de rappeler que le Brésil n’a jamais réussi à être champion d’Europe en football.

Alors limitons-nous au football. Cette équipe est-elle la pire de toute l’histoire de France du football?

Immédiatement, on pense à la seule équipe à laquelle on peut la comparer, l’équipe de 88-90. On pense à Henri Michel, à l’équipe de Dib, Passi, Vercruyse, Ferreri. L’histoire est cruelle pour cette équipe. De grands joueurs étaient encore là, Joël Bats, Jean Tigana, Manuel Amoros. Et il y avait Papin et Cantona. Et d’autres bons attaquants : Stopyra, Touré, Bellone. Certes, cette équipe n’a pu se qualifier ni pour l’Euro 88, ni pour la coupe du monde en Italie, en 1990. Malgré l’arrivée de Platini comme coach. Mais, après tout, l’équipe actuelle doit avant tout à la chance sa qualification en 2010.

On peut donc penser raisonnablement que l’équipe actuelle est bien la plus mauvaise de toute l’histoire de foot en France, depuis la création du football par Charlemagne.

Malgré tout, nous gardons toutes nos chances. Voici pourquoi.

1) En football, les bonnes équipes gagnent rarement, les mauvaises souvent.

La Grèce est championne d’Europe 2004, ce qui dit beaucoup. L’équipe d’Italie de 1990 et 1994 était bien supérieure à celles de 1982 et 2006, qui sont pourtant championnes du monde. Les hollandais en 1974 et 1978 avaient la meilleure équipe, ils ont échoué en finale. La France de 1982, avec peut-être le Brésil de 1986, est une des plus grandes équipes de tous les temps. Aucune de ces deux équipes n’a été championne du monde. De temps en temps, il y a une exception : la meilleure équipe gagne, la France lors de l’Euro 2000, ou l’Espagne championne d’Europe 2008. Mais c’est très rare.

Pas plus tard qu’hier, la Suisse a battu l’Espagne 1-0.

Nous n’avons pas une bonne équipe : nos chances de gagner augmentent donc.

2) Cette équipe est composée de joueurs souvent inexpérimentés en coupe du monde : ils subissent ainsi moins de pression, puisqu’ils ne réalisent pas l’importance de l’enjeu.

Planus n’a jamais joué un match à enjeu en équipe de France, un avantage énorme en termes de pression, qu’il devrait conserver jusqu’à la fin de la coupe du monde. Anelka, même si il est champion d’Europe 2000, dispute son premier mondial. Tout comme Gignac, Toulalan, Diaby, Gourcuff, Lloris, Sagna. Le sosie de Thierry Henry découvre avec émerveillement le monde du football. Bref, du solide.

3) La nourriture est équilibrée : pates, viandes, légumes, poissons. Contrairement aux japonais qui ne mangent que des sashimis et devraient décliner en troisième semaine.

4) Domenech ne peut que s’améliorer.

5) L’arbitrage est bien favorable à la France, comme nous l’avions prévu, puisque la France est entrée dans un cycle de 30 ans d’arbitrage favorable. Au premier match, un joueur uruguayen a été exclu, mais pas Evra, qui pourtant méritait un deuxième jaune.

6) Les français n’ont pas pu s’entraîner car il a plu très fort ces derniers jours. Ils seront donc moins fatigués contre le Mexique.

Alors, allez les bleus ! C’est le moment de montrer aux Mexicains ce que valent les gringos.