L’homme clé :

Domenech, 9 : un match presque parfait. A la 42ème minute, il a froncé le sourcil gauche indiquant bien aux joueurs sa perplexité. A la 62ème, moment crucial du match, il s’est levé et a croisé les bras. Un coaching toujours aussi dynamique et utile l’équipe. Comme d’habitude. Après le match, il a également été très lucide et original dans ses commentaires « on le savait, le premier match est toujours difficile. »

Malouda, 7 : a confirmé sa bonne saison avec Chelsea. Comme son habitude, haut niveau technique : il a par exemple connecté son ipod avec son iphone après le match.

Sosie de Thierry Henry, 6 : une vraie bonne surprise. Malgré son manque d’expérience du football, il a été assez convaincant dans son imitation de Thierry Henry. Certes, il court moins vite et n’a pas de frappe contrairement au vrai, mais il a réussi par moment, lorsqu’il n’avait pas le ballon bien l’imiter, notamment lorsqu’il s’échauffait au bord du terrain. Il pourrait être la grande révélation de cette coupe du monde.

Gourcuff, 4 : a été assez mauvais en phases offensives et défensives, mais a eu le mérite d’apporter beaucoup l’équipe le reste du temps. Des progrès en coup franc : ils les a tous tirés trop longs, mais de trois mètres seulement.

Abidal, 4 : comme chaque match, il a fait deux énormes boulettes. Mais il les a mangées avec de la sauce tomate la fin du match.

Evra, 6 : un peu de déchets en phase offensive, mais il les a jetés en dehors du terrain. Un match propre, il s’est lavé les mains avant et après le match. Très rassurant dans l’ensemble.

Anelka, 5 : quelques appels utiles l’équipe, notamment lorsqu’il a appelé des vestiaires la mi-temps Pizza 30 pour commander des pizzas pour après le match. Remplacé par le sosie de Thierry Henry (66ème, 6).

Govou, 3 : appliqué, mais a peu pesé sur le match (70 kilos). Quelques courses intéressantes toutefois, notamment des tee shirts l’effigie de Nelson Mandela achetées dans un marché au Cap. Remplacé par Valbuena (74ème, non noté) qui a apporté de la fraicheur sur le terrain (il avait mis des glaçons dans ses poches).

Ribéry, 6 : une fois de plus satisfaisant, de beaux appels croisés avec Anelka, tel point qu’ils se sont rentrés dedans plusieurs reprises. A également mis une super ambiance dans le bus, comme souvent.

Sagna, 5 : en progrès. De plus en plus proche de réussir un centre. A ce rythme d’amélioration, devrait réussir le premier centre de sa carrière la coupe du monde 2014.

Lloris, 7 : malgré le ballon flottant, a bien fait tout ce qu’il avait faire. A bien mis ses chaussures et son short, a mis une bouteille d’eau dans le but, et surtout a pensé prendre des gants. Bref, du solide.

Toulalan, 5 : comme son habitude, il a beaucoup couru. Très belle course notamment pour passer devant Ribéry en montant dans le bus. Un échauffement convaincant également. A fait plaisir aux supporters en mouillant le maillot (il l’a gardé sous la douche).

Gallas, 5 : n’a plus du tout semblé gêné par son mollet. D’ailleurs, il s’est mis en short sans honte et a montré ses jambes tout le monde. Son association avec Abidal marche de mieux en mieux, ils ont déj levé trente mille euros.

Uruguay :

L’homme clé

Forlan, 6 : malgré son but, a semblé moins l’aise que lors de la finale de l’Europa-league contre Fulham. A souvent regardé le mollet de Gallas.