Menant donc 1 à 0, nous avons tenu très courageusement contre un adversaire qui, sans être brillant, avait tout de même un jeu de passe très efficace. La défense, qui avait eu droit à quelques commentaires un peu sévères la semaine dernière (notre valeureux gardien inclus), se montra digne d'éloge, et c'est d'ailleurs toute l'équipe qui se montra déterminée et efficace. Avec à la baguette Samuel, qui géra de main de maître les nombreux remplacements.

Néanmoins, ils finirent par égaliser puis par prendre l'avantage, et la mi-temps arrivait sur un score de 2 à 1, tout à fait honorable pour nous.

Mais le meilleur était à venir, avec un deuxième but marqué par Jérôme, puis un troisième du même Jérôme, suite à un ballon arraché de haute lutte au dernier défenseur, et (si j'ai bien vu) glissé du bout du pied entre les jambes du gardien. Aucun des deux ne fut marqué depuis l'aile droite, ce qui explique le coup du pléonasme plus haut (pour ceux qui ont suivi).

Bref, nous menions alors 3 à 2.

Comme en première mi-temps, c'est toute l'équipe qui tenait le coup sous les assauts adverses, mais malgré notre détermination ils finirent tout de même par égaliser. Le score resta de parité quelque temps encore avant que nous n'en prenions finalement 3 dans les dernières minutes. Cela donna au score une allure défavorable, qui dissimule malheureusement la qualité de notre prestation, individuelle et collective. Reconnaissons tout de même une nette domination de leur part, dont notre courage n'aura pu finalement que retarder la concrétisation.

Citons aussi un arbitrage très honnête d'un des leurs, arbitrage sans doute nécessaire pour juguler la virulence de certains d'entre eux.

Le score final de 6-3 est peu flatteur, mais notons tout de même que nous leur avons mis 3 fois plus de buts qu'ils n'en avaient encaissés depuis le début du championnat.

Ils ne peuvent pas en dire autant.