Le Panthéon a continué sur sa lancée lundi dernier avec une défaite 7 buts à 1.

Assez nettement dominés en première période, voire, soyons francs, totalement inexistants par moments, nous avons atteint la mi-temps sur le score de 6 à 1. Compte tenu de notre traditionnel fléchissement de fin de match, c'était donc un record qui s'annonçait. Il n'en fut rien, et si le score ne s'est aggravé que d'un but, nous le devons en grande partie à une meilleure prestation de notre part. J'ai été en particulier très sensible à l'efficacité de notre libéro chauve. Ne le cachons pas, le fait que cette mi-temps ait duré moins de 30 minutes a aussi contribué à limiter les dégâts.

Signalons qu'en plus nous n'avons pas eu de chance, puisque nos attaquants ont eu 3 poteaux en leur défaveur. Si ces ballons étaient mieux rentrés, et si notre valeureux gardien était mieux sorti, on aurait pu faire meilleure figure. Mais faut pas rêver quand même.

Lundi prochain je ne pourrai pas être là. Après le match nul obtenu lors de ma dernière absence, ce sera pour vous une bonne occasion de nouer avec la victoire.

Mais ça m'énerverait quand même un peu.